Bidonville, Architectures d’une ville future

J’ai eu un immense plaisir à travailler sur ce film. Le réalisateur Jean-Nicolas Orhon a eu l’intuition d’utiliser le son d’une tampura qui sera le liant musical entre toutes les scènes. J’ai aussi utilisé beaucoup une percussion que j’affectionne particulièrement, le Hangdrum. J’ai aussi eu l’immense plaisir de mixer la musique à Vision Globale avec Bernard-Gariepy Strobl .

Capture d’écran 2014-02-11 à 4.07.32 AM Capture d’écran 2014-02-11 à 3.55.45 AM

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :